Contactez-moi pour animer vos conférences et formations. Formulaire de contact

Translate

09 mai 2018

Le Flow State expliqué simplement

Vous avez peut-être déjà entendu parler du "Flow" sans vraiment savoir de quoi il s'agit. Ce mot (de plus en plus à la mode dans les entreprises) est intimement rattaché à la créativité, et est parfois utilisé hors de son sens originel... pour ne pas dire dans n'importe quel sens par des gens qui ont envie de se faire mousser, sans savoir vraiment de quoi ils parlent. Et comme j'en ai un peu marre d'entendre n'importe quoi, je vous propose de faire un point rapidement et simplement.

Qu'est-ce que le "Flow state" au juste ? 

Je vais simplement reprendre cette courte définition de Wikipédia qui me parait pertinente. 
Il s'agit d'un "état mental atteint par une personne lorsqu'elle est complètement plongée dans une activité, et se trouve dans un état maximal de concentration, de plein engagement et de satisfaction dans son accomplissement. Fondamentalement, le flow se caractérise par l'absorption totale d'une personne dans son occupation." 

Évidemment, vous me connaissez, je ne peux m'empêcher de me demander "Mais que se passe-t-il dans notre cerveau quand on atteint cet état ?" La encore, je m'en remets à Wikipédia pour une réponse simple. 

Dans cette vidéo, le philosophe et réalisateur de film, Jason Silva, nous parle du Flow State. 



Enfin, je voulais partager avec vous que j'apprécie vraiment ces moments où je suis ultra concentré sur une activité et hyper productif; ces moments où les idées s'enchaînent sans effort, et où des éclairs de génie transforment une expérience banale en quelque chose de vraiment différent. J'ai écrit des centaines d'articles et de textes de cette façon. Après quelques minutes, je ne réfléchis plus de manière consciente et j'écris de façon presque automatique. Quand je relis le texte plus tard, je suis souvent surpris du contenu, des formulations, et souvent d'ailleurs de l'ensemble du texte. Je me demande si c'est vraiment moi qui l'ait écrit. La qualité est souvent nettement meilleure que s'il avait écrit sur un mode "conscient". C'est assez incroyable.

Pas plus tard que ce matin, j'ai écrit cet article, en un quart d'heure environ pendant une pause. Fin 2017, j'ai écrit un roman en 7 à 8 semaines: 90.000 mots, soit environ 400 pages. Pour l'instant, il est toujours sur mon bureau, terminé, mais pas encore publié (il reste de fautes d'orthographes). Vous l'avez compris, chez moi, c'est plutôt l'écriture qui me plonge dans cet état de créativité absolu. 

Je vous invite à vous poser cette question : "A quand date la dernière fois où j'ai connu l'un de ces moments de Flow State ?"
Si vous ne vous en souvenez pas, c'est peut-être parce que cela fait longtemps, où que vous n'en avez pas l'occasion. Dans ce cas, je vous invite vivement à vous demander pourquoi... Est-ce parce qu'il manque quelque chose dans votre vie pour que vous vous épanouissiez ? Vous en doutez ? Si vous pensez être heureux ainsi et que vous n'en voyez pas l'intérêt, réfléchissez bien... en êtes-vous bien sûr...? 

Partagez cet article sur les réseaux sociaux pour le commenter.

LES AVEZ-VOUS VU ?