Offrez à votre public la CONFÉRENCE
'DÉCODER LES COMPORTEMENTS ET DÉTECTER LES MENSONGES'
Utilisez les techniques du FBI pour développer votre activité

Translate

16 mars 2018

Le cerveau anticipe les risques


Nous sommes programmés pour repérer les événements pouvant nous être nuisibles. Notre cerveau est particulièrement fin dans l'analyse des interactions. Notre apprentissage des relations humaines depuis notre petite enfance, nous permet de reconnaître les situations à risque parfois avant même qu'elles se produisent. Nous sommes capables d'anticiper et de reconnaître une situation dangereuse avant qu'elle ne dérape. Alors, nous évitons de nous engager vers une voie pouvant déboucher sur des conséquences négatives.

Les événements négatifs nous affectent beaucoup, mais ils ne nous affectent pas autant et aussi longtemps que nous le pensions. Notre système de défense a plus de difficultés à nous protéger de petites menaces que de menaces plus importantes. Ainsi, il est parfois plus difficile de se remettre de petites émotions négatives que de faire face à des expériences très mauvaises.

Quand nous estimons que nous aurions pu éviter quelque chose de malheureux, nous ressentons...

Lire la suite de ce chapitre dans "Tous irrationnels - Votre cerveau vous joue des tours"



Partagez cet article sur les réseaux sociaux pour le commenter.

Offrez une conférence inspirante à votre public

AVEZ-VOUS VU CES 600 ARTICLES ET VIDÉOS?

IDENTIFIER LES MICRO-EXPRESSIONS EN TEMPS RÉEL