Offrez à votre public la CONFÉRENCE
'DÉCODER LES COMPORTEMENTS ET DÉTECTER LES MENSONGES'
Utilisez les techniques du FBI pour développer votre activité

Translate

23 mars 2018

Gérald Darmanin les yeux dans les yeux



Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes Publics, était l'invité de Jean-Marc Bourdin en février 2018. Accusé de viol et ensuite relaxé, la plaignante à déposé une nouvelle plainte début mars.
Je me suis arrêté sur cet extrait de l'interview, où il a eu la (mauvaise) idée de reprendre la désormais célèbre phrase du plus grand menteur sous Hollande : Jérôme Cahuzac avait affirmé "les yeux dans les yeux" qu'il n'avait pas de compte en Suisse. 
A quoi Gérald Darmanin a-t-il pensé au moment précis où il a prononcé cela ? Il a probablement estimé que ces mots pouvaient avoir une portée négative. D'où le réflexe d'orientation (fuite), visible au tout début, suivi d'une micro-expression (tristesse), suivi d'une seconde micro-expressions moins d'une seconde plus tard. 


On peut en déduire qu'il s'est senti assez mal à ce moment-là, sans pour autant l'exprimer verbalement. Quand une micro-expression de tristesse apparaît ainsi sur le visage, cela montre que la personne ressent une émotion négative à ce moment précis, d'autant plus important que cette micro-expression n'est pas isolée. Il y a une corrélation entre ce que la personne ressent et ses micro-expressions, même si elle dit le contraire. 

A 0:10, il affirme "Je n'ai jamais... abusé d'aucune femme". Remarquez que les mots ne sortent pas de façon fluide. Là encore, on peut se demander pourquoi il y a eu cette brève hésitation. Une personne sûr d'elle exprime les choses simplement et naturellement, sans avoir besoin que son cerveau travaille intensément pour réussir le message. 

On peut toujours se dire que la situation est compliquée pour lui. Il est en direct à la télévision, il doit répondre à des questions graves et le stress est forcément plus important que dans une situation normale. Mais n'oublions pas que les politiques sont entraînés à ce type d'exercice. Même si la situation est délicate, elle reste néanmoins relativement gérable pour la plupart des politiciens. Bref, je ne prendrai pas de position dans cette affaire étant donné qu'elle est entre les mains de la justice, mais c'était une bonne occasion de s'arrêter sur ces quelques secondes d'interview.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux pour le commenter.

Offrez une conférence inspirante à votre public

AVEZ-VOUS VU CES 600 ARTICLES ET VIDÉOS?

IDENTIFIER LES MICRO-EXPRESSIONS EN TEMPS RÉEL