Désormais, la plupart des formations sont réalisées à distance.


✅Personnalisé ✅Efficace
✅Suivi dans la durée ✅Économique
✅Pratique ✅Sans vous déplacer



Translate

23 mai 2017

Vous pouvez encore rajeunir votre cerveau


Le cerveau est constitué de 100 milliards de neurones. Ces neurones sont connectées entre-elles par 1000 à 10 000 connexions synaptiques, assistées de 1000 à 5000 milliards de cellules gliales. Et les réactions électro-chimiques assurent sont fonctionnement. 
Pour faire simple, votre cerveau est une superbe machine ! Ce qui suit devrait être plus parlant.

Notre cerveau travaille tout le temps, jour et nuit, 24/24. Il est toujours à 100% de ses capacités, que nous soyons éveillés ou endormis. Pourtant, seulement 1% de notre activité cérébrale sert à des activités conscientes telles que penser, sentir, agir, anticiper, imaginer… Les 99% restants servent à confirmer ou infirmer les informations perçues et traitées, ainsi qu’à corriger ou à gérer les réseaux neuronaux. 

Pour faire un parallèle avec l'informatique, c'est comme si votre ordinateur utilisait seulement 1% de sa puissance de calcul pour réaliser le travail que vous lui demandez. Les 99% restants lui serviraient à effectuer des tâches de fond. Avec un ordinateur moderne, vous auriez l’impression qu'il rame. Et tout naturellement, vous seriez frustré de ne pas pouvoir bénéficier de sa puissance maximale. Pourtant, cela est rarement le cas avec notre cerveau.

Presque 100 % de notre activité cérébrale se déroule de façon inconsciente.

Bien sûr, nous aimerions être plus intelligents; réfléchir plus vite; être capables d'analyser plus rapidement et plus efficacement les situations complexes ; pouvoir mémoriser de grandes quantités d'informations sans décrocher au bout du sixième élément sur une liste de course... Néanmoins, nous nous contentons de ce que nous avons. Et pourtant, aucun ordinateur moderne n’est capable de rivaliser avec cet ordinateur antique, fruit d'une très longue évolution.

Notre cerveau peut percevoir de très nombreuses informations en un temps record. Il réagit instantanément, tout en étant capable d'anticiper des actions à mener par rapport à des situations à venir. Ce faisant, il se base sur notre expérience, c'est-à-dire sur des éléments faisant partie de notre passé. Ses capacités créatrices sont sans limites. Seul un ordinateur quantique pourra peut-être un jour rivaliser avec lui...

Cette puissance cérébrale demande énormément d'énergie. Pourtant, 80 à 85 % de l'énergie consommée par le cerveau lui servirait à rester en fonction ! 

Une plasticité étonnante

Notre cerveau se module et évolue au gré des relations et des expériences. Apprentissage d'une langue, expérience professionnelle ou mémorisation, notre cerveau crée les connexions neurologiques nécessaires à l'activité pratiquée. Après un accident, il est capable de se reconstruire ou de recréer les connexions neurologiques qui permettront à la personne d’acquérir de nouvelles capacités. Les patients amputés d'un membre ou perdant la vue peuvent désormais bénéficier de thérapies adaptées pour développer de nouvelles capacités neurologiques.

L'âge n'a plus de limites. L'époque où les scientifiques pensaient que le cerveau se dégradait une fois notre croissance terminée est révolue. Nous savons aujourd'hui qu'il est possible de stimuler notre cerveau pour créer de nouvelles connexions et ainsi réussir ce que nous ne pouvions réaliser auparavant. Sa structure et son organisation peuvent évoluer par l’apprentissage et l'expérience.

Le cerveau est un organe extrêmement puissant, malléable et flexible. Il n'est jamais trop tard pour l'entraîner et lui rendre la souplesse qu'il avait quand nous étions plus jeunes. Même si nous perdons tous des milliers de neurones tous les jours, tout entraînement mental contribuera à l'entretenir au mieux. De nouvelles connexions neurologiques se créeront, vous apportant ainsi de nouvelles capacités insoupçonnées. Vous pourriez vous laisser surprendre par vos nouvelles compétences ! 

Vous ne serez jamais trop vieux pour rajeunir votre cerveau. 


Partagez cet article sur les réseaux sociaux pour le commenter.