Désormais, la plupart des formations sont réalisées à distance.


✅Personnalisé ✅Efficace
✅Suivi dans la durée ✅Économique
✅Pratique ✅Sans vous déplacer



Translate

10 mai 2017

Connaissez-vous la force du nombre 6 ?

Les croyances sont parfois tellement ancrées en nous que nous sommes incapables de percevoir leur influence sur notre vie. J'ai rencontré un chef d'entreprise qui entretenait une relation très particulière avec le nombre six. Je n'ai pas compris d'où venait cette obsession pour ce nombre que l'on retrouve dans les diverses actions de sa vie quotidienne ainsi que dans son mode de management.

Aussi incroyable que cela paraisse, ce dirigeant organise sa vie et celle de ses collaborateurs en veillant à respecter la présence de 6 éléments simultanément. Son explication est celle-ci : 6 est un nombre fort, car il correspond à une demi-douzaine, soit un élément de plus que 5. 5 étant la moitié de 10, un chiffre communément utilisé comme référence par la plupart des gens.  6, c'est 3 fois 2 ou 2 fois 3. C'est aussi 4 + 2. 

Quand il m'expliquait l'importance qu'il accorde à ce chiffre, j'ai pensé à la symbolique. J'ai cherché des liens dans ma tête sans les trouver. Et puis j'ai compris que cela avait un rapport avec les entretiens et les réunions menés avec des clients ou des fournisseurs. Quand un prestataire de services se déplace chez un client, l'entretien se déroule généralement avec une seule personne. Ensuite, quand vient le moment de travailler sur un projet, les équipes se rencontrent et le prestataire peut être représenté par 2 ou 3 personnes. Souvent un commercial, un chef de projet et un technicien. Ils sont parfois 2, mais ils peuvent être plus nombreux dans le cas de grands projets. Dans cette entreprise, il y a deux salles de réunion. L'une comprend 6 chaises et l'autre 12. Ainsi, en fonction des réunions et du nombre de participants, le dirigeant demande à ses collaborateurs d'être présent afin de constituer des groupes complets de 6 ou 12 personnes. Un commercial qui se déplace seul se retrouvera en réunion avec 5 personnes. Il devra faire face à un groupe alors qu'il s'attend à avoir un entretien avec une seule personne. S'ils sont 2, ils affronteront un groupe de 4, et ainsi de suite. Dans la plupart des cas les fournisseurs sont peu nombreux. Ils sont rarement plus de 3.

Pour les grands projets, le chef d'entreprise demande à une partie de l'équipe de se joindre à la réunion afin de remplir la salle de 12 personnes. Il joue la carte de la supériorité numérique. Mais cela ne s'arrête pas là. Lorsqu'il fait une proposition commerciale à ses clients, il organise les éléments en 2 séries de 3, car c'est plus facile de retenir 3 informations que 6. Quand les collaborateurs mangent ensemble au restaurant, ils réservent 6 places. L'entreprise négocié un tarif de groupe avec quelques restaurants. Les restaurateurs optimisent ainsi les places et garantissent le nombre de couverts. 
J'ai trouvé cette situation assez bizarre la première fois que j'ai rencontré ce dirigeant, car il était absolument inenvisageable de proposer un coaching individuel. Évidemment, il fallait être 6, c'est-à-dire lui, moi et 4 de ses collaborateurs pour remplir la salle... Du coup, ce n'est plus un coaching, mais une formation pour un groupe. Le plus compliqué était d'amener des techniques de communication spécifiques à sa fonction de manager alors que le reste du groupe (choisi par lui sur mes recommandations) n'était pas concerné par ce sujet. C'était bizarre ! Au final tout s'est bien déroulé, mais je me dis que cette obsession pour le chiffre 6 doit coûter cher en salaire et en organisation. 
Ce dirigeant prend des décisions affectant la santé de son entreprise et la vie de ses salariés sur la base de croyances irrationnelles. Tant que ça marche...

Partagez cet article sur les réseaux sociaux pour le commenter.