Translate

Désormais, la plupart des formations sont réalisées à distance.


✅Personnalisé ✅Efficace
✅Suivi dans la durée ✅Économique
✅Pratique ✅Sans vous déplacer



14 avril 2017

Mensonge ou vérité? François Fillon n'arrive pas à économiser un centime

Sur le plateau de Jean-Marc Bourdin (RMC/BFM TV 2017), le candidat François Fillon n'hésite pas à affirmer qu'il ne parvient pas à mettre de l'argent de côté.



Il entend la question, et réponds aussitôt par un "Moi ? Personnellement ?"
Oui, évidemment que la question s'adresse à lui, et porte sur lui. Pourquoi une telle hésitation ? Bon, accordons-lui le bénéfice du doute et de la bonne foi. Il a probablement été surpris par la question. Pas de conclusion hâtive, ce serait trop simple de l'accuser de mentir (une nouvelle fois) alors qu'il n'a prononcé que 2 mots. 
Il semble sincère, non ? Le regard est franc et direct, il répond "les yeux dans les yeux". Tiens, cela me rappelle quelqu'un... Aaah oui, bien sûr, Jérôme Cahuzac (revoir la vidéo)... Bon, toujours pas de conclusion hâtive, ne cédons pas à la facilité et au jugement sans preuve. 

Juste après, à 0:05, regardez la vitesse à laquelle il cligne soudainement les yeux. Cela vous rappellera peut-être l'article "Analyser la tête: Clé 3: les yeux"
Voici l'extrait qui nous intéresse: "Des clignements significativement plus rapides que d’ordinaire montrent que la personne ressent une hausse anormalement élevée de son état émotionnel ainsi qu’une sorte de stress. Le système limbique réagit à ce qu’il a perçu. La réaction est immédiate et ultrarapide."

Ensuite, il rompt soudainement le contact visuel, tout en continuant à produire un contact de la main sur le visage. La situation est visiblement inconfortable. Ces comportements permettent de compenser le stress ressenti. 
Enfin, une petite note à retenir sur le regard stable (provenant de l'article cité ci-dessus):
"Le regard stable, droit dans les yeux ou non détourné, est souvent associé à la franchise, alors que c’est souvent le contraire. Les menteurs produisent plus de contacts visuels, car ils ont besoin de s’assurer qu’ils sont crus. Ils vérifient davantage les réactions de leurs interlocuteurs. Cela leur permet de se rassurer sur leur crédibilité et aussi d’amener les ajustements nécessaires à leur discours, si besoin est."

En conclusion

François Fillon n'arrive tellement pas à économiser un centime qu'il est obligé d'emprunter de l'argent à sa fille pour payer ses impôts. On peut donc le croire sur parole, il dit la vérité... enfin, dans la conception politicienne du terme. Entendez par là une orientation volontaire de la présentation de l'information afin que le bon peuple continue à boire les paroles de ceux qui les prononcent. Peu importe si elles sont vraies ou fausses. Une nouvelle information dirigée remplacera bien vite une précédente... En politique, on ne parle pas de mensonge, mais de communication. Après, à savoir si c'est vrai ou pas, le principal est que les moutons suivent le berger. Bref, vous m'avez compris...


Partagez cet article sur les réseaux sociaux pour le commenter.