Translate

12 février 2017

Celui qui montre qu'il travaille...

Bureau encombré, jamais le temps, un agenda plein plusieurs semaines à l'avance, il court, il traverse couloir à toute vitesse, il passe énormément de temps en réunion, il répond à ses e-mails une semaine plus tard… Patrick a une vie très active… enfin, il est surtout très fort pour montrer aux autres ce qu'il envie qu'ils voient.

Patrick utilise une stratégie proche de celles mises en place par les campagnes marketing des grands industriels. L'un des objectifs du marketing est de diriger l'attention et l'intérêt des consommateurs vers des éléments clés d'un produit en vue de les influencer dans leurs choix futurs. À l'instar du marketing qui utilise principalement la communication comme vecteur d'influence, Patrick organise habilement sa communication pour montrer à ses collègues qu'il est débordé de travail.

Je peux affirmer sans aucune hésitation que la stratégie de Patrick est loin d'être un cas isolé. J’ai rencontré des champions de la désinformation. Leur objectif n'est pas forcément d'être très efficace dans la gestion des affaires ou ultra performant dans la réalisation des objectifs. Non, cela risquerait de les pénaliser sur le long terme, car leurs supérieurs hiérarchiques pourraient leur attribuer plus de responsabilités. C'est plutôt l'amélioration de la qualité de vie au travail qui les motive.

Vous vous demandez sûrement comment la qualité de vie au travail peut être en adéquation avec une vie aussi chargée. Mais penser un instant à cette dernière affirmation : qui a dit que la vie de Patrick était chargée ? Vu de l'extérieur, il semble avoir une charge de travail importante. C'est bien sur ce point que repose sa stratégie.

Son attitude et l'organisation de sa vie jouent sur la perception que l'on a de lui. Il est toujours pressé, il court et semble traverser les couloirs en volant, son bureau est surchargé, il est tout le temps en réunion… Mais que fait-il vraiment quand il est seul dans son bureau ? Il n'a pas le temps de répondre à ses e-mails, où il prend le temps d'y répondre ? Et si son bureau encombré était savamment organisé pour jouer sur la perception que vous en aurez…

Dernièrement, j'ai entendu une conversation entre deux collègues de bureau à l'occasion d'une formation. L'une d'elles a dit : "J'ai envie de terminer cette semaine calmement. Il faut que je place des réunions jeudi et vendredi".

L'autre a répondu : "Oui, tu as raison. Envoie quelques mails aux fournisseurs pour qu'ils te présentent de nouveaux produits"

Alors, vos collègues travaillent-ils vraiment, ou ont-ils envie de montrer qu’ils travaillent ?



Partagez cet article sur les réseaux sociaux pour le commenter.

LES AVEZ-VOUS VU ?