Translate

Désormais, la plupart des formations sont réalisées à distance.


✅Personnalisé ✅Efficace
✅Suivi dans la durée ✅Économique
✅Pratique ✅Sans vous déplacer



18 février 2017

Celui qui occupe son équipe et justifie son salaire...

La concurrence oblige à trouver de nouvelles idées pour décrocher de nouveaux marchés. Dans les entreprises, les fusions, acquisitions et autres modifications administratives peuvent être la source de problèmes pour les salariés. Que faire si votre société est rachetée par un groupe plus grand et que votre poste (et peut-être votre service tout entier) devient le doublon de celui existant au sein de la nouvelle maison-mère ? C'est la problématique qui s'est posée à Martin en 2011.

Son entreprise a été absorbée par un groupe plus grand et plus puissant. Il était directeur opérationnel technique d'un service voué à disparaître. Dès que Martin a eu connaissance du rapprochement des deux sociétés et du risque qui pesait sur son poste, il a immédiatement pris les devants en tissant un réseau relationnel qui lui a permis de rejoindre la structure du nouvel arrivant.

Aujourd'hui, Martin a un titre de Directeur de développement du groupe. Il lui a fallu une dizaine de minutes pour m'expliquer ce qu'il faisait exactement. Sentant la menace qui pesait sur lui, Martin a trouvé une solution pour conserver son poste et permettre à son adjoint et à son assistante de conserver leur emploi. Grâce à ses nouvelles relations, il travaille à Paris et à Bruxelles. Au passage, il a doublé son salaire. Voiture de fonction, ordinateur, smartphone et autres avantages liés au poste de direction, il n'est pas perdant au change. Il a accédé à une fonction ressemblant à de la veille technologique, sans pour autant entrer dans une démarche de recherche et développement. L'objectif principal de ce service est d'analyser et d'évaluer les évolutions techniques possibles afin de prévoir au mieux les investissements de l'entreprise. Si cela semble clair sur le papier, c'est pourtant ici que les choses deviennent intéressantes.

De nos jours, l'informatique est partout. Les nombreux développements conduisent à améliorer constamment les machines et les outils, sans pour autant faciliter leur utilisation. La mise en place de nouveaux procédés demande du temps, de l'argent, des formations, sans oublier l'aspect sécuritaire et les procédures qualité. Le travail de Martin est donc limité aux toutes petites évolutions techniques possibles, telles que la messagerie instantanée entre les collaborateurs, la vidéoconférence, l'utilisation et le remplacement du matériel téléphonique ou informatique, le choix de telles marques d'ordinateurs plutôt que telles autres. Mais on ne remplace pas ce matériel tous les jours. Ce type d'activité n'est pas suffisant pour occuper trois personnes.

Alors, Martin a trouvé l'astuce : créer de vrais faux projets d'analyse technologique. En parallèle du travail réel qui représente à peine 20 % du temps, l'équipe travaille sur d'autres projets d'évolution potentielle qui pourraient être adoptés par l'entreprise dans les deux à trois ans à venir. Ils définissent un secteur de recherche (par exemple la réalité augmentée), et rencontrent des prestataires pouvant leur apporter des solutions adaptées. Ils cumuleront ainsi des réunions, rendez-vous à l'extérieur, visites chez les fournisseurs, des déplacements sur des salons, etc. Ils produiront des rapports d'études qui bien souvent n'aboutiront à aucune commande. Selon Martin, il leur est arrivé de rencontrer une cinquantaine d'interlocuteurs différents et de passer plusieurs mois pour étudier une solution qui n'avait aucune chance d'aboutir.
Dès que la fin d'une étude approche, Martin et son équipe se mettent en quête de nouveaux projets.

Certains dirigeants d'entreprises sont friands d'évolutions technologiques. Ils veulent avoir un oeil sur les possibilités d'évolution afin de conserver une longueur d'avance par rapport aux concurrents. Cela est aussi très bon pour l'actionnariat. 

Si vous êtes commercial, vous pourriez rencontrer des gens qui n'ont pas envie d'acheter vos produits. Ne le prenez pas pour vous, car ils ont juste envie d'occuper leur temps et de justifier leur salaire…

Partagez cet article sur les réseaux sociaux pour le commenter.