Désormais, la plupart des formations sont réalisées à distance.


✅Personnalisé ✅Efficace
✅Suivi dans la durée ✅Économique
✅Pratique ✅Sans vous déplacer



Translate

14 février 2017

Analyser le corps: Clé 6: Les bras

Les bras sont soit mobiles le long du corps (ou dans l’espace qui entoure le corps), soit croisés.
J’ai lu de nombreux livres sur le décodage comportemental et, très souvent, on nous explique que tel croisement signifie cela, alors qu’un autre a plutôt telle signification. Leurs auteurs oublient souvent de préciser que les gens croisent parfois les bras parce qu’ils ont froid ! C’est une réalité. Il ne faut pas la négliger. 

Les bras autonomes, en mouvement, indiquent une attitude décontractée, ainsi qu’une tentative d’autocontrôle. Si les bras sont agités quand la personne se déplace, cela peut révéler un caractère dominant ou une possible agressivité. Mais, ne tombons pas trop vite dans les déductions hâtives : cette personne est peut-être simplement pressée ou très à l’aise ! 

Les bras servent à souligner le discours. Avec les mains, ils entrent en action lorsqu’il s’agit de convaincre ou d’être compris. Ils nous renseignent aussi sur les tentatives de domination. Souvenez-vous du principe d’élévation. Les bras montrent l’enthousiasme de la personne s’ils sont en hauteur. 

Ensuite, les croisements des bras peuvent être à l’origine d’un stress, d’une tension ou d’une position de faiblesse. 

Si vous observez votre interlocuteur croiser les bras alors que vous lui avez posé une question, il est possible que la question dérange. S’il les croise spontanément dans la conversation, il a peut-être envie de prendre une distance par rapport à ce qui se dit. 

Comme pour tous les autres indicateurs comportementaux, l’observation est intéressante lorsqu'elle est reliée avec le verbal, dans le cadre d’interactions avec les autres.


Partagez cet article sur les réseaux sociaux pour le commenter.