Translate

Désormais, la plupart des formations sont réalisées à distance.


✅Personnalisé ✅Efficace
✅Suivi dans la durée ✅Économique
✅Pratique ✅Sans vous déplacer



10 février 2017

Analyser le corps: Clé 4: la posture

Clé 4. La posture

Regardez deux personnes impliquées dans une conversation et vous pourrez observer des modifications au niveau de la posture. Placez maintenant une de ces deux personnes face à un groupe, et vous observerez une intensification de la fréquence des changements. 

Les gens changent de posture en fonction des interactions avec autrui. Ces modifications apparaissent en situation de bien-être ou d’inconfort. 61% des individus croient qu’il faut adopter une "bonne posture" pour générer la confiance. 
Ainsi, il est fréquent de voir des gens reculer d’un pas après avoir affirmé quelque chose ou répondu à une question. L’information que la personne vient de délivrer n’est peut-être pas ce qu’elle pense vraiment. La probabilité de mensonge est élevée. L’observation de la tension musculaire fournit une indication sur le stress ou l’anxiété. 

Un autre classique de la posture est la manie qu’ont certaines personnes de se grandir en parlant de quelque chose. L’individu se hausse subitement sur la pointe des pieds. Cela dure un instant, mais c’est très facilement perceptible. S’il est assis, il peut étirer son corps vers le haut ou paraître plus large. Ce n’est pas rare de voir des gens en réunion étendre leurs bras et leurs épaules lorsqu'ils prennent la parole. Ce comportement est clairement un signe de domination, et parfois de fierté. 

On ne peut pas parler du corps sans parler des odeurs, et notamment de la transpiration. La transpiration se sent, et elle se voit. C’est le signe qu’une forte émotion est en train de se produire, ou d’une tension, du stress, de l’anxiété, d’un malaise. C’est aussi difficile à contrôler qu’à simuler.


Elle se grandit à 0:39. 


Partagez cet article sur les réseaux sociaux pour le commenter.