Translate

12 janvier 2017

Mensonge et intention de tromper

Quand on parle de mensonges, il faut distinguer ceux dits avec une intention de tromper et ceux répétés. Soit le menteur est l’auteur du mensonge et il y a un intérêt à ce que l’autre le croie, soit la personne qui formule le mensonge ne sait pas que c’est un mensonge.

Lorsque les gouvernements pratiquent la désinformation, en utilisant les médias de masse, nous avons connaissance des mêmes informations au même moment, ou presque. Nous les entendons, nous les enregistrons dans nos cerveaux et nous les ressortons dans nos conversations. Les informations retenues sont toujours un peu déformées par nos filtres de la perception.

Nous y ajoutons toujours un peu d’émotions, et nous transmettons à notre tour des informations involontairement, ou volontairement, modifiées. Les rumeurs se propagent par ce même principe. 

Aussi, on peut repérer dans les entreprises les "menteurs intelligents", qui utilisent les autres pour propager des rumeurs. Au lieu de lancer eux-mêmes une rumeur et d’en assumer le poids, ils s’arrangent pour lancer une nouvelle information, soit complète, soit morcelée, auprès de leurs collègues. Elle est ensuite relayée dans l’entreprise par les circuits d’informations informels. Les réseaux d'influence internes et externes à l’entreprise font généralement bien leur travail. Les rumeurs se propagent souvent plus vite que les vraies informations. Les initiateurs de la rumeur sont rarement confrontés à leurs mensonges. Si le DRH a bien fait son travail, il a pu repérer ces personnalités.

Il y a corrélation entre la crédibilité de l’émetteur et la probabilité que le message soit cru.
• le mensonge est une relation d'influence. Le menteur a un avantage sur la cible.
• le plaisir varie en intensité en fonction de la réputation de la cible, de l’importance de ce qui est inventé ou caché,du public présent et de sa capacité à apprécier les talents du menteur.
• celui qui répète un mensonge sans connaître la vérité ne pourra être détecté comme menteur, car ce n’est pas lui qui est à l’origine du mensonge.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux pour le commenter.

LES AVEZ-VOUS VU ?