Désormais, la plupart des formations sont réalisées à distance.


✅Personnalisé ✅Efficace
✅Suivi dans la durée ✅Économique
✅Pratique ✅Sans vous déplacer



Translate

04 janvier 2017

Les émotions secondaires

A côté des émotions primaires, d’autres émotions ont été définies par Paul Ekman dans les années 1990. À la différence de ces dernières, celles-ci sont plus difficiles à identifier, car elles sont souvent le résultat d’une combinaison de signaux.
La plupart sont difficilement différentiables des expressions primaires.

L’amusement
Émotion agréable ressentie à l’égard de quelque chose d’amusant. Par exemple : une blague. 

Le plaisir des sens
Sensation de plaisir que l’on ressent lorsqu’un besoin est comblé. Par extension, c’est le plaisir des sens lié à la perception de quelque chose d’agréable.

Le contentement
Cette émotion traduit la satisfaction par rapport à un désir. Le but est atteint.

Le soulagement
Sentiment positif ressenti après des émotions dans lesquelles la peur était présente. Le soulagement se manifeste souvent par une expiration et/ou une inspiration profondes.

La fierté
C’est avoir une haute estime de soi-même suite à un événement ou une action. Ce sentiment peut être éprouvé à titre personnel ou devant un public. Les dérives possibles sont l’orgueil, la vanité et la vantardise.

L’embarras
Cette émotion s’exprime souvent sous la forme d’un malaise ou d’un moment de confusion. C’est le signe d’une diffculté dans la relation avec l’autre.

La satisfaction
Ce sentiment est opposé à la frustration. L’émotion ressentie arrive après l’assouvissement d’un désir

L’excitation
L’excitation est une émotion mixte. Elle se produit avec une émotion positive ou négative. C’est notamment le cas avec la colère intense, la rage ou la peur. Dans tous les cas, il s’agit d’une forte expression d’une énergie intérieure. La colère est suractivée par une excitation intense.

La haine
Pour poursuivre dans les émotions mixtes proches de la colère, la haine est une combinaison de la colère et du dégoût. Elle est éprouvée à l’égard d’un être vivant (humain ou animal

La culpabilité
Une personne qui a commis un acte en décalage avec ses valeurs ressentira cette émotion. L’individu ressent la manifestation d’une peur quant aux conséquences de ses actes passés. Une mauvaise action est en cause dans ce sentiment. 

La honte
La honte est proche de la culpabilité. Le sentiment éprouvé est en relation avec quelqu'un d’autre. On ressent de l’humiliation devant une personne qui pourrait nous juger. Un sentiment négatif de soi-même accompagne ce ressenti. Le ressenti est personnel. La honte est différente de la culpabilité. Il n’y a pas d’expression unique. La honte est difficile à repérer. Elle ne s’exprime pas toujours ouvertement. En revanche, les gens qui ressentent une émotion de honte auront souvent tendance à cacher une partie de leur visage. Il y a toujours un risque de confusion entre la tristesse, la honte et la culpabilité. Les émotions sont différentes, mais les expressions faciales très proches. La tristesse est une émotion primaire. Elle inclut la déception, la perte d’espoir et le découragement. Dans le cas de la honte et de la culpabilité, les gens regardent plus fréquemment devant eux, au loin. Ils ont aussi plus tendance à cacher une partie du visage que dans la tristesse intense.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux pour le commenter.